Shawn Foster

Shawn Foster, un jeune auteur à prendre au sérieux.

Un jeune auteur qui n’en a que pour les mots

Devenu passionné de l’écriture grâce à ses cours de français, Shawn Foster, âgé de dix-huit ans, nous a offert, en 2016, le roman à succès Local 013, une histoire beaucoup plus sombre que Les visiteurs de la nuit, nouvelle qu’il a rédigée à l’âge de treize ans et que l’on retrouve dans le recueil Bouillon de nouvelles. Local 013 lui a été inspiré par les cinq années qu’il a passées au Mont-de-La Salle, établissement scolaire centenaire situé dans la ville de Laval et qui selon la légende, serait hanté. Shawn a laissé libre cours à sa vive imagination pour nous pondre cette histoire où la fiction, la réalité et un brin de folie s’entremêlent de façon à surprendre le lecteur plus d’une fois.

En 2018, ce jeune prodige récidive avec L’entretien, un suspense saisissant, dont la fin en étonnera plus d’un. Malgré le jeune âge de l’auteur, on sent une nette maturité, dans son écriture, qui ne cesse de se parfaire. À n’en point douter, le Québec a son Stephen King !

Publicités
Cet article, publié dans shawn foster, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Shawn Foster

  1. Peter A. LeGault dit :

    Fameux, génial, voilà l’oeuvre d’un jeune destiné au grand succès!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s