C’est parti pour L’homme de Griffintown !

Lancement hautement protocolaire pour une trilogie hors du commun !

C’est samedi dernier, le 25 janvier, qu’avait lieu le lancement des tomes 2 et 3 de L’homme de Griffintown (Le Maître des circonstances et L’entre deux mondes, respectivement suite et fin de L’invité surprise du G7). Publiée aux Éditions La Plume D’Or, cette excellente série policière à saveur futuriste est l’oeuvre de MARKUS, un auteur à l’imagination débordante qui fait couler beaucoup d’encre.

Le lancement, qui avait lieu au Centre culturel Georges-Vanier dans le quartier de Griffintown (hasard ou coïncidence ?), en plus d’attirer beaucoup de personnes, a vu défiler derrière le micro Benoit Dorais, maire de l’arrondissement Le Sud-Ouest depuis l’élection municipale montréalaise de 2009, président du comité exécutif de la ville de Montréal depuis 2017 et une figure importante de l’Administration Plante. Celui-ci a tenu à s’adresser à l’auditoire pour vanter les mérites de son quartier et y aller d’un topo sur l’histoire du Centre Georges-Vanier, un lieu historique. Outre Monsieur Dorais, Hanieh Ziaei, directrice du centre, a également pris la parole pour entre autres signifier qu’il s’agissait du tout premier lancement de livre effectué dans son établissement, et qu’elle entendait renouveler l’expérience.

Ci-bas, vous trouverez quelques bonnes images de l’événement, prises, comme toujours, par Jim Lego (CPL-Laval), notre photographe adoré et adorable!

Veuillez noter que la trilogie L’homme de Griffintown est disponible partout, formats numérique et papier.

Marie-Louise Legault, éditrice, directrice des Éditions La Plume D’or et arrière-arrière-petite fille de Georges Vanier, s’est adressée à l’auditoire pour leur dresser un topo de l’auteur et de son oeuvre.

Amateur de fiction et de gadgets électroniques, MARKUS s’est fait un plaisir d’expliquer aux gens ce qui l’a inspiré à écrire L’homme de Griffontown.

Hanieh Ziaei était heureuse d’entretenir les gens au sujet de la vocation du Centre Georges-Vanier.

Généreux de son temps, Monsieur Benoit Dorais, maire de l’arrondissement Le Sud-Ouest a fait des heureux lorsqu’il s’est présenté derrière le micro.

De gauche à droite on reconnaît: Valérie Zanier, Benoit Dorais, Marie-Louise Legault, MARKUS et Claude Dicaire (auteur du roman Bénie soit la fraude)

Il en a signé, des livres, ce cher MARKUS.

Posant pour la postérité: MARKUS et Benoit Dorais.

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s