Cécile Bouchard

Une grande dame qui met ses bonnes valeurs au profit de la littérature

Cécile Bouchard, autrice du magnifique roman fantastique Le soleil du peuple Grïne.

Cécile Bouchard est née à Baie-Saint-Paul dans le comté de Charlevoix, le 11 avril 1951. À l’âge adulte, elle s’établit à Québec pour y entreprendre des études universitaires en administration, psychologie et rédaction professionnelle. De nature plutôt solitaire, elle passe des heures à lire des romans et à pratiquer la course à pied. Après avoir travaillé plusieurs années au sein du gouvernement du Québec, fascinée par les romans fantastiques, d’épouvante et d’horreur, elle se lance dans l’écriture. Convaincue que les livres sont plus puissants que la vie et la mort, en signant Le Soleil du peuple Grïne, son tout premier roman, elle a tenu à transmettre un peu de bien et les valeurs humaines qui lui sont chères à travers les beautés de l’imaginaire.

Cet article, publié dans cécile bouchard, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s